The following two tabs change content below.
Luc Kouade
Géographe de formation, le numérique est l'âme de mon génie. Quand il est question de développement et de progrès collectif, je ne ménage aucun effort pour me montrer disponible. Le blog pour moi, est une réelle passion que je fais vivre entre temps libre et activités scientifiques. Bonne lecture à vous. Amicalement

Huitième édition des jeux de la francophonie, toute la grande sphère francophone s’invite en Côte d’Ivoire. L’ambiance éprise de festivités au sein de la perle des lagunes, la chaleureuse capitale abidjanaise témoigne de la convivialité et de l’hospitalité reconnue au peuple ivoirien.

francophonie
jeux francophonie

Un défi à relever

L’événement, à n’en point douter est autant de taille que le challenge que s’est portée volontaire la Côte d’Ivoire de relever en en étant hôte. Depuis déjà quelques jours, plus de 4000 athlètes francophones ont foulés le sol ivoirien avec fort probablement un double objectif, participer aux différentes compétitions et découvrir l’infinie richesse culturelle ivoirienne.

Des mets locaux aux nombreuses attractions folkloriques, c’est sans conteste un choix très diversifié de merveilles que seront appelés à faire l’ensemble des spectateurs et participants des VIIIe jeux de la francophonie.

Côté sécurité, les forces de l’ordre sont plus que jamais préparés pour faire de l’événement mondial une réussite rassurait le Ministre de l’Intérieur Sidiki Diakité lors de sa visite sur le lieu des festivités ce 21 juillet.

Nos dragueurs et dragueuses abidjanais quant à eux ne se font pas prier pour être de l’événement. Déjà, les échanges de contacts font forts entre blancs et noires et entre blanches et noirs. Suivez donc mon regard.

Autre part, la multitude des artisans, acteurs du tourisme ivoirien et par ailleurs promoteurs des richesses du terroir se fraient pour une majorité des chemins au milieu des foules pour exhiber leurs fabrications.

On peut dire que les jours à venir seront débordants de surprises. Pour le reste, il incombe aux ivoiriens dans leur totalité de rendre la Côte d’Ivoire fière de l’initiative responsable à laquelle elle s’est portée volontaire.

ENSEMBLE, NOUS DISONS DONC AKWABA A LA GALAXIE FRANCOPHONE !!!